Le 17 octobre, passez à l’action : Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté

Par : Lisa Publié le 14/10/2020

La meilleure défense contre le sentiment d’impuissance? Passer à l’action et obtenir des résultats

Ce samedi 17 octobre, c’est la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté. Une journée où le monde fait une pause pour réfléchir aux effets dévastateurs de l’extrême pauvreté, de la violence et de la faim. Une journée où nous faisons front avec ceux qui vivent dans la pauvreté afin de nous engager à lutter pour un monde plus équitable et rempli d’espoir.

La COVID-19 et la nécessité d’agir maintenant

La COVID-19 menace de renverser les progrès que nous avons durement acquis au fil de décennies pour les personnes vivant dans l’extrême pauvreté. Environ 265 millions de personnes pourraient souffrir de la faim cette année, soit deux fois plus qu’au moment où la pandémie a frappé. Les taux de violence fondée sur le sexene cessent d’augmenter, 1,2 milliards d’élèves sont privés d’école, 785 millions de personnes sont, elles, privées de services élémentaires d’approvisionnement en eau et au moins 80 millions d’enfants sont privés de la vaccination systémique qui permettrait de prévenir d’autres flambées de maladies. Pour les populations qui sont déjà vulnérables, la pandémie s’accompagne d’une foule d’effets secondaires qui sont aussi dévastateurs que le virus lui-même.

Les statistiques sont effrayantes, mais nous ne pouvons laisser la peur, ou même le désespoir, nous paralyser. La mission de Résultats est plus importante que jamais.

Notre engagement dans la lutte contre l’extrême pauvreté

Nous croyons que personne ne devrait souffrir, ni mourir de maladies évitables, ni faire face à un manque de possibilité en raison de son origine. Chez Résultats, nous nous attaquons aux causes de l’extrême pauvreté en défendant des solutions éprouvées, concrètes et économiques, qui ont un grand impact et atténuent les effets de la pauvreté.

Nos bénévoles de tout le pays sont des citoyens comme tout le monde, qui pensent que personne dans le quartier ou ailleurs ne devrait souffrir d’une maladie parce que le traitement est au-dessus de ses moyens. Ce sont des parents qui pensent qu’aucun enfant ne devrait mourir en vain par manque de vaccins qui coûtent trois fois rien. Ce sont enfin des citoyens qui ont à cœur l’éducation et l’action, qui posent de petites actions au quotidien et qui poussent notre gouvernement à faire mieux. Parce qu’en passant à l’action, nous luttons contre notre sentiment d’impuissance, mais nous mettons aussi en place des solutions

Campagne #CovidNullePart

Résultats a pris les devants dans la lutte contre la COVID-19 en s’associant à des partenaires clés dignes de confiance du milieu de la défense des droits du Canada pour lancer un appel à l’action commun :« mettre fin à la pandémie de COVID-19 »Le gouvernement canadien a ainsi été invité à investir au moins 1 % de sa participation à la lutte contre la COVID-19 (environ 2 milliards $ CA) dans une aide publique au développement nouvelle et supplémentaire (APD ou aide canadienne) pour une intervention mondiale d’urgence. Cette campagne a fini par faire son chemin au pays. En date de ce mois-ci, le Canada a contribué à hauteur d’environ 1,1 milliard $ CA aux efforts de lutte mondiale contre la COVID-19, dont 740 millions représentent un investissement nouveau dans l’enveloppe d’aide au développement du Canada. Toutefois, les enjeux sont élevés. Il faut faire plus que cela.

Le 17 octobre, passez à l’action

En cette Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, voici ce que vous pouvez faire pour raviver votre assurance qu’un monde sans pauvreté est possible :

  1. Inscrivez-vous à la conférence nationale virtuelle de Résultats Canada qui aura lieu du 14 au 15 novembre 2020. C’est gratuit!
  2. Devenez bénévole chez Résultats Canada
  3. Soutenez la campagne mondiale des Nations unies sur les médias sociaux en utilisant les mots-clics #IDEP2020 et #EndPoverty pour promouvoir la prise d’actions et entrer en contact avec des personnes du monde entier qui prennent part à la lutte pour vaincre la pauvreté.

Ce samedi, nous pouvons choisir d’être de simples spectateurs, mais le moment est mal choisi pour se croiser les bras : il est temps de passer à l’action! Il me tarde par ailleurs de vous rencontrer à la conférence en novembre.

Chris Dendys
Directrice générale

searcharrow-circle-up