champions

nous construisons un monde où les citoyens ont la capacité d’agir et où les gouvernements prennent des mesures - le changement est possible

Nos champions, ce sont des personnes qui travaillent à nos côtés, comme bénévole et militant, et qui nous aident à mobiliser des ressources, à maintenir le cap et à relever l’intérêt pour des politiques et des populations qui ont besoin de soutien. Leur détermination à faire entendre leur voix pour un monde exempt d’extrême pauvreté nous inspire et sous-tend tous nos efforts.
Nous collaborons avec des personnes de partout au monde qui se sont remises de maladies infectieuses, de discriminations sexuelles et de disparités économiques. Ces personnes mettent à profit leurs expériences pour informer les systèmes mondiaux des inégalités systémiques et des stigmatisations comportementales qui empêchent les gens d’obtenir les soins et le respect dont ils ont besoin pour survivre et s’épanouir.

experts

De l’Inde jusqu’à l’Afrique, de l’Amérique du Nord jusqu’à l’Asie, ces experts prennent parole là où ils vivent. Ils travaillent avec notre personnel, avec nos bénévoles ainsi qu’avec les décideurs du gouvernement canadien pour éduquer et propulser des mesures qui favoriseront le changement.
Suscitez une prise de conscience. Prenez parole. Puisque certaines personnes n’ont pas la possibilité de s’exprimer, et que vous vous le pouvez, il est de votre devoir de prendre la parole et de soutenir ceux qui ne peuvent se faire entendre.

- Rhea, survivante de la TB, Mumbai (Inde)
Nous sommes plus près que jamais d’éradiquer la polio. C’est le moment idéal pour donner un dernier coup et se débarrasser de cette maladie une fois pour toutes.

- Safia, survivante de la poliomyélite et militante, Toronto (ON)

histoires

Kate O’Brien, survivante de la TB, 
ville de New York (NY)

C’est vraiment, vraiment stupide d’agir comme si les maladies se souciaient des frontières. C’est une approche qui manque de vision. C’est étrange cette attitude isolationniste face à la tuberculose aux États-Unis.
Kate O'Brien
Results-Logo-Red-
Results-Logo-Red-

“Je croyais que la [TB] était… une vieille maladie que les gens contractaient il y a longtemps. Je croyais que ça ressemblait à la variole ou quelque chose du genre; il me semblait qu’on y avait trouvé un traitement et qu’en grande partie, cette maladie n’existait plus puisque dans mon monde, elle n’existait plus.”

“C’était difficile d’obtenir un sentiment d’urgence de la part de mes médecins. J’étais enceinte et donc on s’attend à ce que ce soit souffrant et que l’on se plaint. C’était très difficile d’obtenir des réponses définitives.”

“Personne n’a pensé à la TB malgré le fait que je dise : il y a du sang lorsque je tousse, j’ai des sueurs nocturnes, je n’ai aucun appétit, j’ai juste envie de m’allonger pour la journée. Personne n’a pensé à la tuberculose, pas une seule personne.“

“J’avais confiance en mes médecins pour me dire ce qui se passait, mais ils ne semblaient pas avoir de sentiment d’urgence et pourtant je savais que quelque chose n’allait vraiment pas. C’était très difficile pour moi.“

“Je me souviens aux soins intensifs lorsqu’ils m’ont dit que j’avais la tuberculose. J’étais si heureuse et si soulagée, car je me suis dit : c’est soignable! C’est quelque chose qu’ils peuvent traiter et guérir! Émotionnellement, je me sentais bien… puisqu’enfin, j’avais obtenu un diagnostic. J’allais pouvoir commencer à aller mieux et ils pourraient peut-être sauver mon bébé.“

“C’est vraiment, vraiment stupide d’agir comme si les maladies se souciaient des frontières. C’est une approche qui manque de vision. C’est étrange cette attitude isolationniste face à la tuberculose aux États-Unis.“

“Les gens ont besoin de savoir combien de personnes meurent à cause de la tuberculose, malgré le fait qu’on ait un traitement pour ça. Quand on y pense, quelle injustice – il s’agit d’une maladie guérissable – cela me garde éveillée la nuit. Cela me rend folle lorsque je pense que 1,6 million de personnes meurent à la suite d’une maladie pour laquelle nous avons un remède. Cela devrait vous rendre fou. C’est une énorme injustice.“

députés

Nous collaborons avec de nombreux décideurs du gouvernement fédéral (députés, ministres, sénateurs). Ces décideurs travaillent assidument pour l’intérêt de leurs concitoyens – ces citoyens canadiens qui vivent, travaillent et se divertissent dans leur circonscription – et ces décideurs se préoccupent réellement des enjeux qui touchent le plus leurs concitoyens.

Voyez les dernières actions qu’ont menées nos députés à travers le Canada ici.

Vous êtes un décideur gouvernemental et vous souhaitez en savoir plus? Il suffit de communiquer avec nous.

Ces députés rencontrent et correspondent avec le personnel et les bénévoles de Résultats. Ils sont à l’écoute des enjeux qui touchent les personnes en situation de pauvreté et appuient les solutions nécessaires qui auront le meilleur impact. En accroissant la prise de conscience sur la Colline du Parlement, en mettant en place des partenariats mondiaux et en créant des réseaux et des liens avec d’autres leaders et décideurs, nous apportons, avec les députés, des changements significatifs au sein du gouvernement canadien.
Je me suis impliqué dans la cause pour la lutte contre la tuberculose parce qu’un groupe de bénévoles Résultats est venu me voir. Ils étaient très convaincants, bien informés et persévérants.

- Preneur de décision, gouvernement fédéral
searcharrow-circle-up