page d'appel à l'action

leadership des jeunes

take-action-arrows-yellow

passez à l’action sans tarder!

signez une lettre aux leaders

en savoir plus
conseil pratique

Share your action on social media.

exprimez-vous sur les médias sociaux

en savoir plus
pourquoi utiliser les médias sociaux

En avril, nous demandons au Canada a continuer à soutenir l’IDA et tirer parti de son influence à la Banque mondiale pour s’assurer que l’IDA21 accorde la priorité aux investissements dans le capital humain, comme la santé, l’éducation et la nutrition.

conseil d'expert

Les tweets accompagnés d’images sont 160 % plus retweetés que ceux avec texte seulement.

conseil pratique

Lorsque vous publiez sur les médias sociaux, soyez authentique, exprimez-vous avec votre cœur. Même en ligne, les gens veulent échanger avec d’autres êtres humains, alors soyez vous-même et votre message passera mieux!

« Populariser l’engagement significatif des jeunes dans les espaces de prises de décisions à tous les niveaux est l’un des outils les plus puissants dont nous disposons pour lutter contre les conflits actuels, la hausse des tensions géopolitiques et l’augmentation de l’incertitude que connaît notre monde aujourd’hui. » 

Felipe Paullier, Sous-Secrétaire général aux affaires de la jeunesse

Malala Yousafzai. Amanda Gorman. Autumn Peltier. Voici les jeunes leaders qui disent la vérité au pouvoir sur les enjeux mondiaux qui nous affectent toustes. Écouter les jeunes est plus important aujourd’hui que jamais auparavant, car l’état actuel du système mondial de notre époque ne fonctionne tout simplement pas.

Cette réalité est frappante lorsqu’on analyse la situation actuelle des enfants dans le monde. 333 millions d'enfants vivent en situation d’extrême pauvreté à travers le monde, luttant pour leur survie avec moins de 2,15 dollars américains par jour. Près de 1 milliard d’enfants vivent en situation de pauvreté multidimensionnelle , qui implique des défis supplémentaires comme la pauvreté monétaire, l’accès à l’éducation et des services d’infrastructure de base. Au rythme actuel des progrès, l’atteinte des cibles des Objectifs de développement durable relatives à la pauvreté est hors de portée.

La demande: Pressons le premier ministre Justin Trudeau de veiller à ce que la délégation canadienne au Sommet de l’avenir en septembre ainsi que toute délégation canadienne à de futurs événements mondiaux comptent un.e représentant.e des enfants ou des jeunes afin de faire connaître leur expérience unique et de faire entendre leur voix lors de la prise de décisions mondiales.

La pauvreté extrême et multidimensionnelle est exacerbée par de nombreux facteurs : les conflits, les crises, les effets du changement climatique, l’instabilité économique, la corruption, la colonisation ou le manque d’accessibilité aux services essentiels. Par exemple, 45 % des décès infantiles sont causés par la faim, 40 % des enfants non vacciné.e.s ou non suffisamment vacciné.e.s vivent dans des pays touchés par des conflits et plus de 222 millions d’enfants vivant dans un contexte de crise n’ont pas accès à une éducation de qualité.

Ces statistiques dressent un tableau sombre du monde, mais elles ne sont pas seulement des chiffres : ce sont des vies. Les vies de puissant.e.s agent.e.s de changement, d’enfants et de jeunes qui ont les connaissances et les solutions nécessaires pour relever les défis complexes que connaît le monde.

Les enfants et les jeunes nous disent (et nous montrent) constamment leur volonté de participer et de passer à l’action sur les enjeux qui les préoccupent. Dans le monde, les enfants et les jeunes contribuent à la résilience de leur communauté, œuvrent en faveur de leur propre protection, font avancer les progrès sociaux, inspirent des changements politiques et proposent des solutions innovantes sur la scène mondiale.

Le Canada a pris des mesures pour inclure davantage de jeunes grâce à l’établissement du Conseil pour l'éducation des réfugiés (CER) au Canada, qui est soutenu par le Groupe de travail sur la politique canadienne en matière d’éducation internationale (CIEPWG). Le CER contribue à façonner les politiques en matière d’éducation mondiale du Canada, fournit des conseils au ministre du Développement international, travaille avec Affaires mondiales Canada pour améliorer les politiques en matière d’éducation et s’implique lors d’événements et de forums mondiaux pour communiquer des témoignages, des messages clés et des recommandations mondiales. 

Le CER a pu faire avancer de nouvelles recommandations essentielles afin de veiller à ce que les enfants allant à l’école après ou pendant des crises reçoivent le soutien nécessaire sur le plan de la santé mentale et de l’aide psychosociale pour poursuivre leur apprentissage. Ces recommandations ont été soutenues par des milliers de jeunes dans le monde et ont été amplifiées dans un manifeste de la jeunesse signé et soutenu par plus de 25 pays et organisations de la société civile, permettant l’évolution d’un nouvel espace de politiques qui s’assure que les enfants qui ont vécu des situations d’urgence accèdent à du soutien en santé mentale dans la salle de classe ! Avec le soutien du Canada, le CER a pu mobiliser des jeunes du monde entier afin de générer le changement nécessaire pour résoudre les enjeux importants rencontrés.

Les jeunes restent toutefois quasiment invisibles à des postes de pouvoir, tout en représentant la génération qui devra vivre avec les conséquences des décisions que les dirigeant.e.s mondiaux.ales prennent aujourd’hui. C’est pourquoi les dirigeant.e.s mondiaux.ales doivent écouter les enfants et les jeunes et les impliquer de façon significative pour apprendre de leurs expériences uniques, entendre leurs histoires et veiller à la prise en compte de leur opinion pour toutes les prises de décisions. C’est uniquement avec une diversité de voix, d’âges, de points de vue et d’expériences que nous pourrons travailler collectivement à la résolution des défis mondiaux complexes d’aujourd’hui.

des solutions pour répondre aux besoins des enfants

Au cours de l’année, le Canada a plusieurs occasions d’ #AtteindreChaqueEnfant avec des solutions à fort impact, notamment :

  • s’engager à ce que toutes les délégations canadiennes à de futurs événements mondiaux comptent un.e représentant.e des jeunes et à impliquer les jeunes dans les processus de prise de décisions et d’élaboration de politiques.
  • financer en intégralité Gavi, l’Alliance du Vaccin , pour veiller à ce que les enfants, partout dans le monde, puissent accéder à des vaccins vitaux, y compris aux innovations très intéressantes concernant la malaria et le VPH.
  • défendre et s’engager en faveur d’un cessez-le-feu à Gaza, tout en maintenant l’accès et la protection humanitaires de l’ensemble de la société civile.
  • intervenir en 2025 lors du sommet de 2025 Nutrition for Growth our promouvoir un impact et des ressources afin de lutter contre les crises de la malnutrition et de la faim. 
  • s’assurer que l’ensemble des forums mondiaux, le G7 et le G20 adoptent une perspective des enfants qui prend en compte les besoins uniques des enfants en situation d’urgence.
  • s’engager à donner la priorité aux enfants et aux jeunes lorsque nous accueillons le G7 canadien en 2025.

Alors que nous continuons à porter notre attention cette année pour #AtteindreChaqueEnfant avec des vaccins vitaux, un accès à une éducation de qualité en contexte d’urgence et une alimentation nutritive, nous défendons également l’inclusion des enfants et des jeunes dans toutes les sphères décisionnelles. Le Canada a la possibilité de garantir une participation significative des jeunes en établissant une politique qui veille à ce que chaque délégation canadienne à des événements mondiaux comprenne un.e participant.e enfant ou jeune pour faire connaître sa perspective, son expérience unique et ses besoins. En septembre, leSommet de l’avenir , qui aura lieu parallèlement à l’Assemblée générale des Nations Unies, sera une possibilité cruciale permettant au Canada d’enfin donner aux jeunes une place méritée pour la prise de décisions. 

le Sommet de l’avenir

Le Sommet de l’avenir est une occasion unique en son genre d’améliorer la coopération autour de défis importants et de combler les lacunes en matière de gouvernance mondiale, de réaffirmer les engagements existants, dont les objectifs de développement durable (ODD) et la Charte des Nations Unies, et d’avancer vers un système multilatéral relancé mieux à même de générer des impacts positifs sur la vie des gens.  

En s’appuyant sur le Sommet des ODD en 2023, les États membres songeront aux façons d’établir des bases pour une coopération mondiale plus efficace, capable de relever les défis d’aujourd’hui comme les nouvelles menaces de demain.  

Un Pacte pour l’avenir pragmatique devrait être approuvé par les États membres dans le cadre de négociations intergouvernementales sur les enjeux qu’ils décident de relever.  

Il s’agit d’une grande occasion pour les dirigeant.e.s mondiaux.ales de se rassembler et de lutter contre les défis mondiaux, tout en ayant la possibilité d’impliquer la société civile, les jeunes leaders et les personnes avec une expérience de vie des enjeux en question.

La demande: Pressons le premier ministre Justin Trudeau de veiller à ce que la délégation canadienne au Sommet de l’avenir en septembre ainsi que toute délégation canadienne à de futurs événements mondiaux comptent un.e représentant.e des enfants ou des jeunes afin de faire connaître leur expérience unique et de faire entendre leur voix lors de la prise de décisions mondiales.

dernières nouvelles de la campagne 

soutien des #EnfantsEnSituationDUrgence :    

  • Le mois dernier, de nombreux bénévoles de Résultats ont écrit au sherpa du G7 pour demander que le Canada adopte une position ferme sur les besoins des enfants vivant dans des situations d'urgence et sur la possibilité de les protéger, notamment en finançant différents mécanismes, tels que Gavi et le Fonds mondial. Eh bien, il y a de bonnes nouvelles sur ce front ! Le communiqué des ministres des finances du G7 réaffirme l'engagement des principaux pays donateurs et appelle à une augmentation des investissements dans ces initiatives de santé mondiale qui sauvent des vies. En outre, le G7 s'engage à soutenir le nouvel accélérateur africain de fabrication de vaccins de Gavi. Merci à tous ceux qui ont passé à l’action !

histoire

« Je crois que les jeunes sont un élément essentiel de la réponse aux défis environnementaux et que nous pouvons faire partie de la solution. »

Yasmin Elahmar on a stage.
Yasmin Elahmar au Libya Clean Expo.

Yasmin Elahmar, jeune défenseuse de la jeunesse de 24 ans originaire de Libye, s'est engagée à garantir le bien-être des enfants dans le contexte du changement climatique. Pour son projet de fin d'études, elle a enquêté sur la baisse de la qualité de l'eau et du niveau des nappes phréatiques dans sa ville, soulignant le besoin urgent d'un changement impulsé par les jeunes. Yasmin a sensibilisé la population par l'intermédiaire des médias et des réseaux sociaux et a rejoint l'Organisation libyenne pour l'action environnementale et climatique (LECAO), lançant une campagne d'éducation communautaire sur les ressources en eau durables. Elle a inspiré sa communauté en adaptant le système d'approvisionnement en eau de la ville et en engageant ses pairs dans l'activisme environnemental, soulignant la nécessité d'une collaboration entre les décideurs et les citoyens pour un changement efficace. Découvrez Yasmin ici.

vidéo

Ces enfants inspirants s'expriment, revendiquent leurs droits et ouvrent la voie au monde qu'ils méritent.

mots clés

atteindre chaque enfant
Leadership des jeunes
Défendre les enfants en situation d’urgence
Protéger les enfants

mots-clics

#LeadershipDesJeunes
#AtteindreChaqueEnfant
#EnfantsEnSituationDUrgence
#ProtègeLesEnfants
#polcan
#ValoriserLaJeunesse
#VoixDesJeunes

pour communiquer avec nous

Générer la volonté politique nécessaire pour mettre fin à l’extrême pauvreté.
Le changement est possible.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.