nous éduquons

avec des dizaines d’années d’expérience, nous connaissions les stratégies, les approches et les priorités les plus efficaces pour combattre la pauvreté

Nous créons des campagnes qui reposent sur des connaissances expertes et qui permettent aux bénévoles d’en apprendre davantage sur les enjeux qui concernent la pauvreté extrême. Nous concevons des stratégies qui facilitent la prise de parole auprès des décideurs influents et des médias.
Jetez un coup d’œil à nos ressources éducatives ici.
En ciblant les bonnes personnes au bon moment, nous parvenons à susciter une conversation sur la nécessité d’aider les gens à sortir de la pauvreté. Nous créons un impact qui se traduit par un véritable changement.

nous visons à éduquer sur les domaines clés suivants :

1

Nous éduquons les décideurs du gouvernement fédéral (députés, ministres, personnel du gouvernement) sur les solutions concrètes à la pauvreté qui sont d’un grand impact et qui sont susceptibles de changer les choses.

conseil d'expert

Les politiciens et les décideurs gouvernementaux ont beaucoup de travail et n’ont peut-être pas le temps de bien saisir tous les enjeux qui touchent les personnes en situation de pauvreté. Vous pouvez aider en partageant votre savoir avec eux.

conseil pratique

C’est grâce à vous si les politiciens occupent leur fonction! En tant que Canadiens, nous les avons portés au pouvoir pour qu’ils nous représentent. Pour cette raison, ils veulent être mis au courant des enjeux qui nous tiennent à cœur.
2

Nous formons des bénévoles pour qu’ils aient les compétences et la confiance nécessaires à la transmission de leur message aux décideurs – que ce soit en personne, par téléphone ou par écrit.

conseil d'expert

L’une des façons les plus efficaces pour attirer l’attention d’un décideur gouvernemental est de lui faire parvenir, par courrier, une lettre écrite à la main et personnalisée – mais rien n’égale l’efficacité d’une rencontre en personne.

conseil pratique

Lorsque l’on fait parvenir une lettre à un ministre ou au premier ministre, ceux-ci sont dans l’obligation de nous répondre. Vous recevrez une réponse, c’est garanti! (notez bien : il n’est même pas nécessaire d’affranchir votre lettre – wow!)
3

Nous formons les bénévoles et les encourageons à participer à leur collectivité en rédigeant des lettres à la rédaction et des lettres d’opinions destinées à leurs journaux locaux.

conseil d'expert

Que votre texte soit publié dans un journal local d’une petite communauté ou dans un journal d’envergure nationale, vous pouvez lui donner une plus grande portée en le partageant sur les médias sociaux et en taguant les principaux décideurs.

conseil pratique

Les décideurs du gouvernement canadien passent en revue les lettres à la rédaction et les lettres d’opinions parues au pays, pour prendre le pouls des Canadiens – tout particulièrement les journaux locaux. Par conséquent, si votre lettre se trouve publiée, il y a fort à parier qu’elle ne passera pas inaperçue!
4

Nous travaillons avec des organisations partenaires, aux vues similaires, pour mieux faire connaître les solutions durables de lutte contre la pauvreté et combinons nos efforts aux leurs pour exercer une incidence mondiale.

conseil d'expert

Nous travaillons au-delà des frontières nationales pour établir des cibles audacieuses visant à augmenter les investissements mondiaux en santé, en éducation et ceux favorisant les opportunités économiques pour les personnes vivant en situation de pauvreté.

conseil pratique

D’une part, nous plaidons au nom du Fonds mondial (pour faire en sorte qu’il reçoit le financement nécessaire garantissant un grand impact) et d’autre part, nous plaidons auprès du leadership du Fonds mondial (pour faire en sorte que le Fonds fonctionne de façon aussi efficiente et efficace que possible). Dans un tel cas, vous pouvez être rassurés que chaque dollar qui découle de votre travail bénévole a un impact maximum!
5

Nous travaillons avec des champions pour éduquer les gens. Nous mettons à contribution leurs voix puissantes pour influencer les enjeux reliés à la pauvreté mondiale et pour mieux faire connaître ses causes et ses conséquences.

conseil d'expert

Nous nous employons à amplifier la voix de ceux qui ont vécu des expériences concrètes, incluant des personnes ayant survécu à des maladies – ceux qui ont grandi dans la pauvreté et qui, en soi, sont de puissants militants.

conseil pratique

Rappelez-vous que chacun des décideurs que vous rencontrez est une personne réelle. Il est plus puissant de lui raconter une histoire personnelle démontrant pourquoi cet enjeu VOUS touche que de lui faire part de statistiques récentes ou de faits.
Chaque fois que vous avez l’occasion de rencontrer un représentant fédéral de votre circonscription, assurez-vous de lui faire savoir à quel point les questions internationales vous tiennent à cœur, car pour eux, ce qui leur importe le plus, c’est la relation qu’ils ont avec vous – leur électeur! S’ils entendent l’importance que vous accordez à un fonds ou à un programme qui peut changer de manière importante la vie des personnes en situation de pauvreté, ils y accorderont de l’importance. S’ils l’entendent des personnes qui les ont portés au pouvoir, ce sera leur priorité absolue.

- un représentant fédéral, gouvernement du Canada
searcharrow-circle-uplightbulb-o