Les parlementaires réagissent à la crise de l’apprentissage à l’occasion de la Journée internationale de l’éducation

Par : Résultats Canada Publié le 27/01/2022

Le 24 janvier, alors que les élèves de l’Ontario retournaient en classe après une nouvelle période de fermeture des écoles de la province causée par la COVID-19, des dirigeant.e.s canadien.ne.s ont tenu un échange parlementaire mondial sur la crise de l’apprentissage à l’occasion de la Journée internationale de l’éducation.

Mme Anita Vandenbeld, secrétaire parlementaire du ministre du Développement international, et Mme Florence Mutua, députée kényane, ont coanimé cet événement ayant pour thème la lutte contre la crise mondiale de l’apprentissage en tant que voie de relance possible. Ce rassemblement virtuel, Tackling the Global Learning Crisis: A Pathway to Recovery, était coorganisé par l'International Parliamentary Network for Education , Résultats Canada et RESULTS UK.

La pandémie a mis en lumière la nécessité de l’apprentissage en classe afin que les enfants puissent développer les compétences de base comme la lecture, l’écriture et les mathématiques. Malheureusement, avant même la pandémie, seulement un enfant sur dix dans bien des pays à faible revenu savait lire à 10 ans, comparativement à neuf enfants sur dix dans les pays à revenu élevé comme le Canada. 

Le saviez-vous?

Nous avons mis à jour les pages sur nos dossiers de l’heure! Apprenez-en davantage sur le travail de Résultats Canada en matière d' éducation de qualité.

Le Canada a joué un rôle de premier plan dans le domaine de l’éducation mondiale par sa Déclaration de Charlevoix en 2018, puis plus récemment par sa campagne Ensemble pour l’apprentissage qui vise à promouvoir l’accès à une éducation inclusive et de qualité pour les enfants des réfugiés et des personnes déplacées de force. Malgré ces efforts, les résultats scolaires des élèves restent alarmants et les compétences qu’ils retirent de leur éducation demeurent limitées. Alors que la pandémie relègue l’apprentissage en classe au second plan, des enfants du monde entier ratent la chance d’acquérir les compétences fondamentales dont ils ont besoin pour contribuer à l’économie, se développer sur le plan psychosocial, comprendre leurs droits ou préserver leur santé, un aspect particulièrement important en cette période de pandémie.

À l’occasion de la Journée internationale de l’éducation, des parlementaires comme Mme Anita Vandenbeld se sont prononcés sur la crise mondiale de l’apprentissage que la COVID-19 a aggravée. Le Canada a fait d’énormes avancées en matière d’éducation mondiale. Il doit continuer de montrer la voie en priorisant un apprentissage de qualité pour chaque élève et en mesurant les résultats scolaires, afin que les enfants puissent développer les compétences nécessaires pour se réaliser et s’épanouir.

La pandémie de COVID-19 a causé des perturbations sans égales dans nos systèmes d’éducation. Il est donc crucial de rassembler les parlementaires pour qu’ils comprennent mieux le problème, qu’ils soient informés des solutions et qu’ils se motivent entre eux à passer à l’action.

– Joseph Nhan-O’Reilly, cofondateur et directeur général, International Parliamentary Network for Education.

pour communiquer avec nous

Générer la volonté politique nécessaire pour mettre fin à l’extrême pauvreté.
Le changement est possible.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.