eau et assainissement

L’accès à l’eau potable et à des systèmes d’assainissement adéquats peut sauver des vies. L’objectif de développement durable (ODD) no. 6 s’engage précisément à assurer à tous une disponibilité et une gestion durable de l’assainissement et de l’eau, d’ici 2030. Ceci comprend mettre fin à la défécation en plein air et un accès à des d’installations sanitaires et d’hygiène.

Des ressources supplémentaires sur l’eau et l’assainissement sont disponibles ici et ici.

Un assainissement insuffisant peut entraîner plusieurs problèmes de santé, incluant sans s’y limiter, la diarrhée, l’infection des voies respiratoires, le choléra, la typhoïde, l’hépatite A, la dysenterie et la maladie du ver de Guinée. Pourtant, un assainissement inadéquat ne cause pas que des problèmes de santé. Il porte atteinte aussi à la dignité humaine et par conséquent, a d’importantes répercussions sur l’éducation, le revenu et sur la sécurité et l’autonomisation des femmes. L’atteinte des cibles de l’ODD en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène (EAH) est donc cruciale si l’on veut un avancement global.
Le manque d’eau potable, de services sanitaires efficaces et d’une bonne hygiène constituent des problèmes encore plus pressants pour les femmes et les filles, compte tenu des inégalités entre les genres, combinées aux exigences sociales et biologiques. Des actions urgentes en matière d’EAH, incluant une prise en charge de l’hygiène menstruelle, sont nécessaires pour faire face aux inégalités fondées sur le sexe, pour promouvoir l’équité de genre et pour favoriser le respect de la dignité ainsi que la santé des femmes et des filles à travers le monde.

Informations clés sur l’eau et l’assainissement

  • Dans le monde, 785 millions de personnes – soit une personne sur 10 – ne disposent pas d’eau potable à proximité de leur lieu de résidence.[1]
  • Dans le monde, 2 milliards de personnes – soit presque une personne sur quatre – ne disposent pas de sa propre toilette.[2]
  • Les femmes et les filles passent quotidiennement 200 millions d’heures à collecter de l’eau. Ce sont des heures qui pourraient être employées pour fréquenter l’école, pour travailler ou prendre soin de leur famille. Le manque d’eau et l’absence de systèmes sanitaires enferment les femmes dans un cycle de pauvreté.[3]
  • Chaque année, près de 310 000 enfants de moins de cinq ans meurent de maladies diarrhéiques causées par la mauvaise qualité de l’eau et de l’assainissement. Cela fait environ 800 enfants par jour; une mortalité infantile à toutes les deux minutes.[4]
  • 31 % des écoles n’ont pas d’eau potable et 34 % n’ont pas de toilettes propres. Cela a des impacts genrés, avec pour conséquence, qu’un plus grand nombre de filles que de garçons s’absentent de l’école, due à l’insuffisance d’installations sanitaires adéquates nécessaires pendant les menstruations.[5]
  • Dans les pays à faible revenu, 45 % des établissements de soins de santé n’ont pas de services élémentaires d’approvisionnement en eau, et dans l’Afrique subsaharienne, 77 % ne bénéficient pas des services sanitaires de base. Cela a des impacts genrés qui mettent davantage à risque les mères et les nouveau-nés.[6]

apprenez-en davantage sur les progrès accomplis en matière d’eau et d’assainissement et les étapes clés déjà franchies.

  • 2019 : Le Canada annonce la somme annuelle de 1,4 milliard $ (débutant en 2023) pour la santé et les droits des femmes, des adolescents et des enfants. Cette hausse du financement mondial en matière de santé permettra de faire progresser les efforts pour assurer, à tous et partout, un accès à l’EAH.
  • 2019 : Le premier Rapport référentiel mondial 2019 WASH dans les établissements de santé est publié. Il reconnaît l’importance de l’EAH pour la santé.
  • 2015 : L’Organisation mondiale de la santé reconnaît le rôle de l’EAH dans la transmission des maladies négligées typiques de la pauvreté en lançant la première stratégie EAH et les maladies tropicales négligées.
  • 2015 : L’EAH est inclue aux Objectifs de développement durable : ODD 6 – Garantir l’accès de tous à des services d’alimentation en eau et d’assainissement gérés de façon durable
searcharrow-circle-up