Kate O’Brien, survivante de la TB, ville de New York (NY)

Par : Brier Publié le 23/01/2020

Voici des extraits de notre conversation avec Kate :

“Je croyais que la [TB] était… une vieille maladie que les gens contractaient il y a longtemps. Je croyais que ça ressemblait à la variole ou quelque chose du genre; il me semblait qu’on y avait trouvé un traitement et qu’en grande partie, cette maladie n’existait plus puisque dans mon monde, elle n’existait plus.” 

“C’était difficile d’obtenir un sentiment d’urgence de la part de mes médecins. J’étais enceinte et donc on s’attend à ce que ce soit souffrant et que l’on se plaint. C’était très difficile d’obtenir des réponses définitives.” 

« Personne n’a pensé à la TB malgré le fait que je dise : il y a du sang lorsque je tousse, j’ai des sueurs nocturnes, je n’ai aucun appétit, j’ai juste envie de m’allonger pour la journée. Personne n’a pensé à la tuberculose, pas une seule personne. »

“J’avais confiance en mes médecins pour me dire ce qui se passait, mais ils ne semblaient pas avoir de sentiment d’urgence et pourtant je savais que quelque chose n’allait vraiment pas. C’était très difficile pour moi.“ 

“Je me souviens aux soins intensifs lorsqu’ils m’ont dit que j’avais la tuberculose. J’étais si heureuse et si soulagée, car je me suis dit : c’est soignable! C’est quelque chose qu’ils peuvent traiter et guérir! Émotionnellement, je me sentais bien… puisqu’enfin, j’avais obtenu un diagnostic. J’allais pouvoir commencer à aller mieux et ils pourraient peut-être sauver mon bébé.“ 

“C’est vraiment, vraiment stupide d’agir comme si les maladies se souciaient des frontières. C’est une approche qui manque de vision. C’est étrange cette attitude isolationniste face à la tuberculose aux États-Unis.“

“Les gens ont besoin de savoir combien de personnes meurent à cause de la tuberculose, malgré le fait qu’on ait un traitement pour ça. Quand on y pense, quelle injustice – il s’agit d’une maladie guérissable – cela me garde éveillée la nuit. Cela me rend folle lorsque je pense que 1,6 million de personnes meurent à la suite d’une maladie pour laquelle nous avons un remède. Cela devrait vous rendre fou. C’est une énorme injustice.“

searcharrow-circle-up